Aujourd’hui je vais t’exposer les 6 erreurs que j’ai faites (évidemment !) en créant l’identité visuelle de ce site.

Pour cela, je vais d’abord te dire comment réussir ta création d’identité visuelle. Et ensuite t’expliquer mes choix pour que tu puisses au maximum les comprendre. Peut-être même t’y reconnaître ? Ainsi, tu pourra comprendre ce qui ne fonctionne peut-être pas bien dans ton identité visuelle.

Parce que oui, en débutant un nouveau projet, on est tellement passionné qu’on en oublie certaines règles de base 😉

Penser que le nom n’a pas d’importance

Oui, on est un peu en dehors de l’identité visuelle ici, mais bon, c’est super important alors je ne pouvais pas me permettre de ne pas en parler…

Pour être plus au clair, voici ce qu’en dit Original Communication :


Imbrication identité visuelle - Original Communication

Au cœur de l’identité de marque se trouve l’identité visuelle, qui comme son nom l’indique, regroupe les composants visuels d’une marque : création du logotype et de l’univers graphique (formes, choix des couleurs, typographies, iconographies…)

L’identité visuelle n’est donc qu’une partie de l’identité de marque et le logo une partie de l’identité visuelle

Orignal Communication

Le choix du nom de la marque se trouve donc plutôt dans “l’identité de marque”, si l’on veut employer les bons mots 😉

Construire sa stratégie marketing d’abord, puis choisir le nom.

Je vais commencer par te raconter une anecdote. En 2002, la Hansen Natural Company lançait sa première energy drink sous le nom Hansen’s Natural Energy Pro. Le lancement fut un échec. Lorsqu’ils renommèrent le produit Monster, le soda vint rapidement concurrencer Red Bull. 

Morale : Au lieu de choisir un nom un peu “comme ça” presque au hasard, construis ta stratégie marketing, puis choisis un nom qui reflète ta stratégie.

Une stratégie marketing vise à implanter votre entreprise sur son marché, définir son positionnement dans l’esprit de votre cible et créer une valeur répondant à ses besoins, désirs et attentes.

Succes Marketing

De même, définir une stratégie et la suivre pour créer ton identité visuelle est essentiel pour permettre à la marque de former une entité cohérente et d’être ainsi clairement comprise par ton auditoire.
Ta marque aura alors plus de valeur et d’impact et aura plus de chances de prospérer.

Mon erreur : j’ai choisi le nom sans connaître le terme “stratégie marketing”

Maintenant je vais t’expliquer comment j’ai choisi le nom “Vecteurs de Design”.

Je savais que je voulais faire un blog sur la création d’images vectorielles et plus particulièrement avec la suite Affinity. 

J’ai donc commencé par noter 10 idées de noms et les ai soumis à mon entourage :

Un simple sondage pour le choix du nom de ma marque... à ne pas faire !
Ne pas utiliser un sondage comme première étape pour choisir son nom de marque !

C’était “Un vecteur d’affinité” qui sortait gagnant. Mais bon, je trouvais que ça faisait un peu site de rencontre, dans le genre “et plus si affinité”. Qu’en penses-tu ?

J’ai choisi au départ “Les Vecteurs du Design”. Vecteurs parce que ça rappelle l’image vectorielle, et Design parce que … j’aimais bien 😀

Mais au moment de faire mon premier logo, “Les vecteurs du design” ça fait un peu long. Et “LVDD” je ne trouve pas ça super. Donc :

Don’t worry, be happy !

Tu aura sans doute remarqué que le nom a légèrement été modifié car je souhaitais, après coup, l’alléger un peu. Et toi, lequel préfère-tu ?

Trop de couleurs dans l’identité visuelle

Choisir une palette de couleur

Trouver la ou les bonnes couleurs pour l’identité visuelle peut être un vrai casse tête. Entre la fameuse théorie des couleurs et les significations des couleurs, il y a de quoi se perdre ! Sans compter les variations de significations entre les différentes cultures…

Si les couleurs choisies ne correspondent pas au message de ta marque, ou si les combinaisons de couleurs ne vont pas, l’identité visuelle paraîtra maladroite et risque de plomber la marque entière.

Pour cela voici quelques astuces :

Tu peux choisir deux couleurs dominantes pour le logo et mettre le reste dans les autres éléments de ton site (comme les liens hypertextes par exemple).

Voici quelques sites pour trouver LA palette qu’il te faut :

Et pour vérifier la lisibilité au niveau des couleurs d’un site : Checkmycolors.

Mon erreur : choisir les couleurs à vue d’oeil, en choisir trop et sans les harmoniser

Bon, je ne suis pas très sereine de montrer ces débuts… Mais j’espère que tu sera moins gêné(e) à l’idée de montrer tes premières créations !
En fait il faudrait même en être fier(e) puisque c’est grâce à ces essais que nous progressons 🙂

Donc voici mon raisonnement pour choisir ces couleurs :

… hum ou pas 😀

Ce que j’ai retenu : pas plus de 3 couleurs dans un design pour commencer. Après avec la pratique nous pourrons en mettre plus 😉

6 erreurs à éviter pour créer l’identité visuelle de sa marque : mon premier design "juste un peu" coloré
Mon premier design “juste un peu” coloré…
6 erreurs à éviter pour créer l’identité visuelle de sa marque : mon second design pas vraiment mieux
Mon second design pas vraiment mieux

Après, au niveau de la théorie des couleurs, je n’étais pas trop mal (si on oublie le violet qui tire un peu trop vers le rose et le jaune un peu trop orangé et…) :

La théorie des couleurs appliquées au logo - mes débuts
La théorie des couleurs appliquées au logo – mes débuts

Une typographie qui ne reflète pas la personnalité de la marque

Choisir la (les) typographie(s)

La typographie est vraiment tout un art. En fait, chaque police de caractère a sa propre personnalité, comme chacun de nous. Il y en a des pressées, des timides et recroquevillées, des expansives… Et des fortes têtes aussi !

Choisir la bonne typographie permet de réussir une identité visuelle. Si elle ne correspond pas à la personnalité de la marque, elle peut tout simplement ruiner le design.

Par exemple, une typographie fine et manuscrite n’apportera pas le même sentiment de solidité qu’une typographie serif en gras.

Quand on débute, il y a un site qui peut être fort utile : fonts in use. Ce site regroupe un grand nombre de polices de caractères mais toutes triées par sujet, et avec des visuels de référence.

Ensuite, pour combiner des typographies qui vont bien ensembles, tu peux utiliser Fontjoy. Tu pourra avoir un aperçu directement du résultat en fonction de la composition de ta page.

Et enfin, pour personnaliser une police de caractère, tu peux utiliser gratuitement Prototypo.

Sauf que, je n’y connais(sais) rien en typographie !

Alors j’ai été sur Dafont (dont je ne te mets pas le lien parce qu’on y trouve apparemment de tout et n’importe quoi), parce que c’était un site que je connaissais de longue date.
Et puis j’ai perdu 15 ans à naviguer parmi toutes les catégories.
Mais j’ai quand même réussi à en choisir une… enfin deux !

Deux fonts, pas franchement complémentaires, dans un même design...
Deux fonts, pas franchement complémentaires, dans un même design…

Pour les versions suivantes où j’ai voulu simplifier, je suis retournée sur Dafont (bah oui, on ne change pas une équipe qui gagne !). Et j’ai trouvé celle ci, qui me paraissait plus refléter l’esprit “design” et le minimaliste actuel que j’observe un peu partout autour de moi. Même si ce minimalisme évolue aujourd’hui.

Une seule font, sobre et élégante (je trouve ?)
Une seule font, sobre et élégante (je trouve ?)

Dans la dernière refonte de mon identité, j’ai choisi d’insister sur l’aspect sophistiqué (avec cette typographie qui me rappelle une marque de haute couture). Et en complément une autre police beaucoup plus simple et graphique, plus assortie à mon icone, pour illustrer la variété de l’esprit créatif.

Vecteurs de Design - logo
Vecteurs de Design – logo actuel

S’il y a des graphistes qui me lisent, je serais ravie d’avoir leur retour sur mon “exercice” 😀

Une identité visuelle trop complexe

Communiquer uniquement l’essence de la marque

Trop de complexité va réduire la lisibilité et l’impact émotionnel de la marque sur l’audience, voire l’induire en erreur. Il en découle un succès amoindri, puis que les potentiels clients n’arrivent pas à se souvenir de la marque ou pire, ne la reconnaissent même pas !

Il faut donner juste assez d’éléments pour que ce soit compréhensible et se confronter au regard d’autres personnes que nous aux différentes étapes du processus.

En trois mots :

Quand je te parlais de reconnaître l’essence d’un objet, eh bien cette compétence est essentielle aussi pour la création d’un logo.

Dans une identité visuelle, il doit y avoir juste assez d’éléments pour comprendre la mission et la personnalité de la marque.

Evolution de mon “logo”

Je mets entre guillemets “logo” car je n’ai pas encore trouvé de consensus sur la “vraie” définition de “logo”. Selon les auteurs cela varie.
Voici ce qu’on peut en retenir :

Un logo serait l’ensemble du logotype et de l’insigne (logomark en anglais). Le logotype étant constitué de lettres (souvent le nom de la marque), et l’icône étant un symbole.

Voici donc l’évolution de mon logo, ou plutôt de mon insigne des derniers mois, avec la version miniature pour observer la polyvalence du design :

Evolution logo Vecteurs de Design 2019
Evolution logo Vecteurs de Design 2019

Comme je continue d’apprendre, il va sans doute encore évoluer 😉

Faire son identité visuelle sans suivre les étapes essentielles

Alors oui, après les excellents résultats de mon sondage pour choisir le nom de mon site, j’ai récidivé pour le logo. Puis je suis partie bille en tête sur mon idée, sans regarder ce qui se faisait ailleurs.

Je te le dis de suite, ce n’est absolument pas comme cela qu’il faut faire !

Il faut suivre tout un processus pour aboutir à une identité visuelle réussie.

Je ferai un article détaillé là dessus quand j’en maîtriserai mieux les tenants et les aboutissants 😉

Vecteurs de Design - logo simple

Ce qu’il faut retenir sur la création de l’identité visuelle

Nous arrivons à la fin de cet article où je t’ai exposé les principaux pièges de conception d’identité visuelle à éviter. Avec exemple de mes propres designs et auto-critique à l’appui 😉

Voici pour te rafraîchir la mémoire la liste des choses à ne pas faire pour créer son logo (et son identité visuelle en général). Et évidemment je te mets aussi ce qu’il faut faire absolument en dessous 😉

  1. Choisir un nom de marque sans faire d’analyse poussée.
    => Construis ta stratégie marketing, PUIS choisis un nom qui reflète ta stratégie.
  2. Prendre des couleurs à l’œil, et en prendre trop.
    => Choisir une palette de couleur dont la signification correspond à la personnalité de la marque ET qui dont les couleurs sont bien accordées entre elles. Pour cela plusieurs sites : Adobe Color : l’outil éprouvé d’Adobe, Paletoon : pour avoir un visuel en temps réel, Colormind : des palettes conçues par une IA et Checkmycolors pour vérifier les couleurs d’un site.
  3. Prendre une typographie de base ou qui ne reflète pas les valeurs de la marque (pas de Comics sans MS ni de Papyrus pour un logo SVP !!)
    => Choisir une ou des typographies correspondant à l’esprit de la marque. Pour trouver celle(s) qu’il te faut, voici les sites indispensables : fonts in use pour choisir une typo en fonction de son usage, Fontjoy pour choisir et télécharger une police de caractère et Prototypo pour personnaliser une typographie.
  4. Surcharger son identité visuelle
    => Less is more. Capter l’essence de la marque pour la transposer dans l’identité graphique. Eviter de surcharger au risque de perdre en impact et lisibilité.
  5. Se lancer dans la création graphique d’une identité visuelle sans analyse préalable
    => Suivre un processus avec des étapes claires : d’abord les recherches, ensuite les essais, les vérifications, les ajustements et la confrontation à une audience.

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il te sera utile ! Comme toujours, n’hésite pas à me faire part de tes remarques dans les commentaires 😉

A très vite !

16 réponses

  1. Ce qu’il y a d’épatant avec le design, surtout quand on y connait rien comme moi, c’est que l’on ne voit pas ce qu’il y a à comprendre. Personnellement je ne vois pas en quoi une forme de lettre est plus ci ou ça, ou en quoi une couleur provoque tel ou tel ressenti…
    Et c’est justement ça qui m’épate : chaque élément pris séparément ne m’évoque rien, mais le tout est harmonieux et chargé de sens! Bref, c’est un travail 😉
    Sympa d’avoir mis tes différents logo, on y voit une réel progression.
    PS si je peux me permettre un avis (qui vaut ce qu’il vaut bien sur) c’est lorsque tu as dit ” Il faut donc que le logo soit facilement […] compréhensible.” que j’ai reconnu un V et un D dans ton logo

    1. Merci pour ton commentaire !

      Effectivement c’est un vrai travail, et j’espère bien savoir le faire dans quelques mois et pouvoir transmettre en simplifiant pour que tout le monde puisse s’y retrouver 😉

      Youhou tu as reconnu le V et le D dans mon logo :p en fait il y a un petit D aussi imbriqué dans le grand :p

  2. Une bonne synthèse à rappeler à tout débutant. 🙂 Le mieux, pour le tout début d’un projet, est encore de faire appel à un.e professionnel, car les questions qu’il/elle posera permettront non seulement de définir l’image mais aussi de préciser le projet. Et ça, c’est irremplaçable.

    1. Merci pour ce commentaire 🙂

      Effectivement, le mieux c’est de faire appel à un professionnel. Mais je pense que si l’on se teste, payer minimum 250€ pour une identité graphique n’est pas à la porté de tous.
      Et une fois que le projet est déjà bien sur les rails, à ce moment là aller voir un professionnel est presque vital j’ai envie de dire 😀

  3. Bonjour !
    Quand je vois toutes les heures que j’ai passées à essayer de créer le mien (sans en être satisfaite…) et quand je lis ton article et que je vois tout le chemin me restant à parcourir, je ne peux qu’ajouter que c’est un vrai métier qui associe de multiple compétences et connaissances.
    Merci pour cet article qui me donne des pistes de réflexion… au cas où je choisirai de me remettre seule à la création de mon logo.

    1. Bonjour et merci pour ton retour !
      Ahah je ne compte pas les heures passées sur le mien, et celles que je vais encore passer dessus 😀 Mais moi c’est ça qui me plait 😉
      Ce sont des pistes de réflexions si tu choisis de t’y remettre seule, mais aussi pour qu’on puisse tirer un maximum de notre collaboration 😉
      A très vite !

  4. Pas de doute, c’est un métier !

    J’ai eu la chance de me faire accompagner par une amie designeuses pour la création de mon logo et choix des couleurs, et ça fait toute la différence.

    Je trouve ton article vraiment très clair et par sa structure et par son contenu et je pense qu’il aidera beaucoup de personnes dans ce questionnement. Bravo !

    1. Oh oui, c’est un métier, mais c’est aussi ma montagne et je compte bien arriver au sommet et tracer la voie pour d’autres passionnés 😀

      Aaah je me disais, soit ton ancien métier c’était graphiste soit tu l’as fait avec un graphiste ! Effectivement, ça se voit directement. Ton identité visuelle est superbe et efficace !

      Merci pour ton retour, j’espère en effet qu’il pourra aider de nombreuses personnes 🙂

  5. Super intéressant ton article: surtout quand on est pas spécialisée dans le Marketing et qu’on est amenée à faire son logo soi-même! Merci beaucoup pour les éclaircissements, je crois que je me suis pas trop trompée pour l’élaboration de mes deux identités visuelles pour mes 2 sociétés 🙂

    1. Merci pour ton commentaire !
      L’identité visuelle de conseils-productivité est très bien, même si j’aurais peut-être un ou deux conseils (à prendre comme tu veux du fait de ma non-expérience) :
      – Éclaircir un peu le jaune car les feuilles ne sont pas assez contrastées en luminosité avec le fond bleu. N’hésite pas à vérifier l’harmonisation de tes couleurs.
      – le bleu pour le côté sérieux et organisé, le jaune pour le dynamisme c’est super je trouve !
      – tes miniatures d’articles ont bien un style propre et c’est super pour ton identité !
      – Par contre je ne comprends pas bien pourquoi tu as choisi cette typographie pour le nom de ton blog. Je trouve qu’elle tranche un peu trop avec le reste des typographies :/
      Bon mon avis vaut ce qu’il vaut hein, et je ne dis ça qu’en espérant pouvoir te rendre service.
      A très bientôt !

    1. Merci pour ce commentaire 😀
      Ahah en les “finissant” je les trouvais tous très esthétiques, puis en revenant dessus eh bien … je vais encore les modifier parce qu’ils ne me conviennent plus :p
      J’espère que le résumé aide à se souvenir de l’essentiel 🙂
      A bientôt sur de nouveaux articles 😉

  6. C’est vraiment très intéressant de voir l’évolution de ton logo et toutes les étapes par lesquelles tu es passé pour y arriver.

    Je trouve ça toujours très difficile de trouver quelque chose d’harmonieux mais qui satisfasse à toutes les exigences. Et puis la “mode” évolue tellement vite que ça donne envie de refaire son logo en permanence ! Je suis rassurée de voir que tu as changé ton logo plusieurs fois dans la même année, je me dis que ce ne dois pas être gênant si tu le fais :). Je pense que je vais prochainement refaire le mien en prenant en compte tous tes conseils.

    Merci beaucoup pour ce partage.

    1. Merci pour ton retour d’expérience ! Et je suis contente si l’expositions de mes “vieilleries” peut être utile :p

      Je trouve toujours ça très difficile. Et c’est pour cela que je revois mon identité régulièrement, car j’apprends le graphisme en autodidacte en même temps et change de vision 😉
      Après je ne suis pas sûre que suivre la mode soit nécessaire. Bon, c’est sûr qu’au bout de 10 ans on peut se dire qu’il faudrait peut-être changer un peu l’identité pour qu’elle reste attractive !

      Et pour ce qui est de changer de logo, je le fais car ma “marque” n’est pas encore beaucoup connue et que je trouve le rapport bénéfices/risques plutôt favorable.
      Si tu as déjà une grande audience, peut-être pourrais-tu demander à tes lecteurs ce qu’ils trouvent le mieux : revoir l’identité visuelle ou la garder ?

      A bientôt 🙂

    1. Merci pour ce commentaire 🙂
      C’est sûr qu’il faut y passer du temps et acquérir une quantité assez énorme de connaissances, sans parler de la pratique, pour réussir à créer une identité visuelle à succès !
      Et surtout, il faut être passionné et vouloir y investir une bonne partie de son temps 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.