Tuto Affinity Designer : comment utiliser une grille isométrique ?

Tu veux réaliser des illustrations en 3D pour suivre la tendance ? Voici LE tutoriel pour utiliser la grille isométrique d'Affinity Designer comme un pro !
Tuto Affinity Designer : la grille isométrique d'Affinity Designer

Pourquoi je te parle de grille isométrique aujourd’hui ? Eh bien, tu as forcément dû voir des images de 3D isométrique une fois dans ta vie.

Elles sont de plus en plus utilisées dans les communications de marques (mais pas seulement), typiquement avec un smartphone ou un ordinateur en 3D isométrique. 

En fait, si tu te souviens bien, la 3D isométrique fait effectivement partie des tendances qui vont à priori se développer dans les années à venir.

Mais tu désires créer un petit jeu vidéo entre potes, la 3D isométrique peut être un très bon choix puisque c’est en fait une “fausse 3D” : ça ne pèse pas très lourd par rapport à de la vraie 3D 😉

Tu peux aussi juste vouloir faire quelques illustrations de ce type pour t’amuser, par curiosité.

Convaincu(e) ? Alors nous allons voir maintenant comment te servir de la grille isométrique d’Affinity Designer pour que tu puisses faire tes propres illustrations et/ou éléments en 3D !

D’ailleurs, je t’ai gardé un petit bonus à la fin de l’article pour être encore plus rapide et efficace 🙂

Tuto Affinity Designer : la grille isométrique d'Affinity Designer
Tu veux réaliser des illustrations en 3D pour suivre la tendance ? Voici LE tutoriel pour utiliser la grille isométrique d'Affinity Designer comme un pro !

Sommaire de l'article

La grille et le panneau isométrique d’Affinty Designer

Même si nous l’avons déjà vu, en partie, la semaine dernière dans l’article d’introduction aux grilles, je vais te redonner les informations essentielles. Si tu veux plus de détails n’hésite pas à aller (re)lire l’article 😉

Dans Affinity Designer, la grille isométrique a vraiment été travaillée pour rendre le travail plus efficace et moins répétitif. Nous allons voir ça en détail dans ce qui suit 😉

PS : voici le tutoriel (en anglais) de pro sur lequel je me suis basée pour rédiger cet article. Je ne suis pas une professionnelle mais je l’ai tout de même augmenté et amélioré autant que possible à l’aide de mon expérience du sujet.

Paramétrer la grille

Alors, la première étape sera d’afficher la grille : Affichage > Afficher la grille. 

Ensuite, nous allons paramétrer la grille en allant dans Affichage > Gestionnaire de grille et d’axe…

Dans le menu déroulant des types de grilles, on va choisir Isométrique, puis régler la taille des mailles et le nombre de divisions. Il ne faudra pas oublier de cocher “Créer le plan” avant de fermer le gestionnaire de grille, parce que toute la puissance de la grille isométrique d’Affinity Designer (ou presque) réside dans ce plan.

Ou bien, nous prenons le préréglage “Isométrique 64 X 32 pixels (avec plans)”, dans lequel “Créer un plan” est coché par défaut.

Créer un plan

Si l’option “Créer un plan” était bien cochée, lorsque tu fermes le gestionnaire de grilles tu vas avoir un nouveau panneau affiché dans la fenêtre de travail.

N’hésite pas à le glisser avec les onglets Transformer, Historique en bas à droite, pour gagner de la place 😉

Je te laisse poursuivre la lecture pour voir à quoi ça ressemble.

Tuto Affinity designer : la grille isométrique - paramétrage

Le panneau “Isométrique” d’Affinity Designer

Le panneau isométrique qui s’est ouvert lorsque tu as coché “Créer un plan” va te permettre de gagner un temps considérable.

Comme tu peux le voir sur les images ci-dessous, il y a trois plans isométriques : Le plan “Haut”, le plan “Côté” et le plan “Devant”. Et en plus, il y a des petits dessins pour bien comprendre de quoi il s’agit 🙂

A chaque fois que tu actives l’un des trois plans, la grille isométrique correspondante s’affiche. En fait, la grille a la même forme mais elle est pivotée vers la gauche ou la droite.

Le plan “Haut” servira pour tout ce qui est parallèle au sol : le dessus de certains objets mais aussi leur base.

Les deux autres plans quant à eux servent à représenter les faces dont le plan qui croise le sol.

En dessous, tu as les actions possibles dans les différents plans, que nous allons voir en détail à présent.

 

PS : avant de lire la suite, je voulais te partager un détail qui m’a un peu perturbée. Je trouve que les icônes de ces actions sont peu différentiables lorsqu’elles sont activées ou pas. Surtout pour “Modifier dans le plan” qui est appelé à rester activé. Mais bon, maintenant que tu le sais, c’est sûr, ça ne te posera plus de problème 😉

Modifier dans le plan

L’option “Modifier dans le plan” qui est sur le panneau isométrique permet, comme son nom l’indique, de modifier les formes dans le plan (notamment les rotations qui déforment la forme) mais aussi de créer de nouvelles formes directement dans le plan sélectionné.
 
Par exemple, comme tu peux le voir sur l’animation, si l’option n’est pas cochée et que tu fais un carré, eh bien il ressemblera à un carré avec 4 angles droits, 4 côtés parallèles 2 à 2 et de même longueur. Par contre, lorsque tu coches “Modifier dans le plan” et que tu fais la même manipulation pour faire un carré, tu observes que ça fait en fait un losange : les côtés sont toujours parallèles 2 à 2 et de même longueur mais il n’y a pas d’angles droits. Ça correspond en fait à un carré projeté dans un des trois plans de la grille isométrique.
 
Comme je l’ai noté en début de paragraphe, cette option permet de modifier les formes dans le plan. Je trouve personnellement que c’est un peu compliqué à visualiser, surtout les rotations dans le plan. Alors je vais te laisser tester et tu t’en rendra compte par toi-même 😀
Tuto Affinity Designer : modifier dans le plan isométrique
Tuto Affinity Designer : modifier dans le plan isométrique

Adapter au plan

Cette option te permet d’adapter une forme quelle qu’elle soit au plan sélectionné (Haut, Devant,Côté).

Par exemple, si tu crées un carré dans le plan “basique” (qui n’est donc pas un des trois plans isométriques puisque l’option “Modifier dans le plan” n’est pas cochée). Ensuite, tu choisis un plan et tu actives l’option “Adapter au plan”. Eh bien le carré va se transformer en losange, comme précédemment, dont l’orientation va changer en fonction du plan isométrique sélectionné.

Ainsi, si tu fais un premier carré dans le plan basique, que tu sélectionnes le plan Haut et que tu fais “Adapter au plan”, tu obtiens un premier losange aplati horizontalement. Eh bien pour aller encore plus vite, tu peux dupliquer ce carré transformé avec Ctrl+J, changer de plan isométrique et refaire “Adapter au plan”. Et refaire cette opération pour le dernier côté.

Il n’y a plus besoin de créer chaque face successivement en suivant précisément la grille isométrique pour chacune d’entre elles, selon leur plan. On fait un seul carré et deux clics, Ctrl+J, deux clics Ctrl+J et deux derniers clics plus tard nous avons un cube isométrique 😀

Bon, j’exagère un peu, il faut quand même replacer les faces au bon endroit les unes par rapport aux autres. Mais bon, tu as compris, c’est le pieds :p

Tuto Affinity Designer : adapter plan isométrique
Tuto Affinity Designer : adapter plan isométrique

Rotations et retournement dans le plan

Avec ce même panneau de la grille isométrique, tu peux aussi faire des retournements (horizontal et vertical) et des rotations (horaire et antihoraire) dans le plan.
 
Et ces modifications peuvent se faire pour une seule face, mais aussi pour tout un objet.
 
Comme c’est bien “dans le plan” que se font toutes ces modifications, le résultat ne sera pas le même selon le plan isométrique sélectionné.
 
Je te laisse regarder le résultat sur l’animation, ou sur la vidéo tutorielle complète (qui n’est pas accélérée ;)).
Tuto Affinity Designer : rotations et retournements dans le plan isométrique
Tuto Affinity Designer : rotations et retournements dans le plan isométrique

Créer ses propres formes isométriques

Nous avons vu l’exemple du cube isométrique dans la partie précédente. C’est très bien si tu veux faire un visuel de type Minecraft, ou la représentation d’un ensemble de bâtiments.

Mais si tu veux plutôt réaliser une illustration plus déjantée, il va falloir sortir du carré et des formes géométriques basiques. Ou alors, les combiner 😉

Je te laisse lire la suite pour apprendre à faire ton premier arbre et un peu d’herbe 🙂

Créer la base de la forme

Pour créer la base d’un objet isométrique, tu vas te mettre dans le plan “Haut” du panneau isométrique et cocher Créer dans le plan.

Ensuite, tu peux commencer à faire ta forme : soit avec une forme géométrique soit avec la Plume (P) en imaginant la perspective.

Si tu as un peu de mal à visualiser la forme avec la perspective isométrique, tu peux décocher “Créer dans le plan”. Puis, tu crées ta forme comme si tu la voyais de dessus et ensuite tu cliques sur “Adapter au plan”. Et voilà, ce n’est vraiment pas compliqué hein 😀

Tuto Affinity Designer : Créer la base de la forme dans le plan isométrique
Tuto Affinity Designer : Créer la base de la forme dans le plan isométrique

Créer le dessus de la forme

Pour créer le dessus, ça va être encore plus rapide. En ayant sélectionné la base, tu fais Ctrl+J (ou Ctrl+C et Ctrl+V) : ça duplique ta base. Tu la fais glisser plus haut en maintenant Maj enfoncé si tu veux que le dessus soit centré par rapport à la base.

Ensuite, tu peux diminuer la taille du dessus (en maintenant Maj pour concerver la même forme que celle de la base) lorsque tu représentes quelque chose de naturel (rochers, arbres, montagnes…), la garder inchangée ou l’augmenter si tu veux faire une structure un peu particulière.

Pour finir, le dessus sera en général plus clair que la base (qui de toute façon ne va plus être visible après l’étape d’après).

Tuto Affinity Designer : Créer le dessus de la forme dans le plan isométrique
Tuto Affinity Designer : Créer le dessus de la forme dans le plan isométrique

Créer le volume en connectant la base et le dessus

Maintenant, une étape un peu fastidieuse … si ta forme a beaucoup de côtés !

Avec l’outil Plume, en ayant bien le magnétisme activé et les options “Accrocher aux points clés de la forme” et “Accrocher à la géométrie de la forme” cochées, tu vas créer des sortes de trapèzes en cliquant sur les deux points d’un côté de la base et les deux points du côté correspondant du dessus de la forme. Et ainsi de suite pour tous les côtés.

Il n’y a pas (encore ?) de façon automatisée de faire ça. Bon courage !

Une fois que c’est fait, tu peux remplir avec une couleur plus ou moins claire, en fonction de l’exposition du côté à ta source lumineuse (théorique).

Tuto Affinity Designer : Relier les deux faces (haut et bas) pour donner du volume
Tuto Affinity Designer : Relier les deux faces (haut et bas) pour donner du volume

Modifier les différentes faces pour rendre l’objet plus naturel

Avec ces trois étapes, tu obtiens des volumes géométriques dont les faces du haut et du bas sont strictement parallèles. Pas très représentatif de la diversité de la nature tout ça !

Alors si tu ne représentes pas des créations humaines, je te propose de prendre certains coins du dessus de ta forme et de les bouger un peu comme tu le sens. Le but n’est pas d’être logique, mais de créer quelque chose d’un peu plus vivant. 

Une fois que tu as fait ça, tu peux prendre les nœuds des deux faces correspondantes et les replacer sur le coin que tu viens de déplacer.

Oui, c’est compliqué avec des mots, mais avec l’image ça devrait aller mieux : je te laisse regarder les images suivantes, tu devrais visualiser ce dont je parle puisque j’ai déformé certains blocs du tronc de l’arbre pour pouvoir les combiner.

Réaliser un objet complexe en combinant plusieurs objets basiques

Pour faire un arbre, nous allons devoir aller un peu plus loin que cette colonne. Nous allons faire des branches et du feuillage.

Pour faire le tronc, tu peux

  • dupliquer le tronc de base (Ctrl+J),
  • réduire le nouveau morceau avec Ctrl+Alt pour qu’il conserve sa forme et rétrécisse autour de son centre,
  • le mettre au dessus de la base,
  • le pivoter dans le plan jusqu’à ce que ça te plaise,
  • sélectionner tous les calques du nouveau morceau et avec l’outil Nœud sélectionné, placer l’un des angles du bas du morceau sur l’un des angles du haut de la base.
  • relier tous les nœuds restants du bas du nouveau morceau aux nœuds du haut de la base, avec l’outil Nœud (A … comme nœud, hein)

 

Et tu procèdes comme ça pour construire ton arbre petit à petit.

Pour faire le feuillage, tu peux reprendre à l’étape “Créer la base de la forme”. Maintenant que tu sais faire ça ne devrait pas te prendre longtemps 😉

PS : si tu n’as pas renommé tes calques et tes groupes, il est temps de le faire sinon ça va vite devenir le bazar !

Ajouter des textures pour un rendu plus organique

Pour casser un peu l’aspect très lisse et artificiel de ces aplats de couleurs, nous allons utiliser des textures pour obtenir un rendu plus organique.

Pour cela, rends-toi dans le Pixel Persona (tout en haut à gauche, les petits carrés colorés – des pixels :p) : 

Affinity Designer Pixel persona

Dans le Pixel Persona, nous allons, comme son nom l’indique, pouvoir travailler avec les pixels. Donc, en matriciel. Tu peux télécharger des packs de brush avec des motifs correspondant à ce que tu veux représenter, ou bien utiliser dans un premier temps ceux qu’Affinity met à ta disposition par défaut. 

Pour faire des dégradés légers, je te conseille de :

  • bien sélectionner l’outil Pinceau
  • récupérer avec la Pipette la couleur de la face que tu veux peindre
  • régler les deux couleurs en accès rapide sur un peu plus sombre et un peu plus clair que la couleur de la pipette (voir deuxième image)
  • sélectionner la forme
  • commencer à peindre dedans

 

Normalement, Affinity va automatiquement ajouter un calque pixelisé DANS la forme vectorielle. Si ce n’est pas le cas, il faut soit resélectionner la forme, ajouter un calque pixelisé et le faire glisser dans le calque de la forme, soit peindre par dessus puis glisser le calque pixelisé créé dans la forme vectorielle. Dans tous les cas au final, les coups de pinceau ne doivent pas dépasser des bords de la forme vectorielle !

Et tu vas pouvoir répéter l’opération pour toutes les faces qui composent ton objet isométrique. Si Affinity crée automatiquement les calques dans les formes vectorielles ça va, sinon ça peut être un peu pénible…

Tuto Affinity Designer : Ajouter des textures pour un effet plus organique
Affinity Designer tuto : choisir les couleurs pour ajouter de la texture

Mon résultat de l’exercice sur les grilles isométriques :

Bon, c’est vrai, j’ai sans doute un peu trop jouer avec les textures, et pas de la meilleure des façons. Il y a aussi les couleurs mal assorties, les sapins sans texture, […] et tout ça. Bah oui, c’est mon exercice 😀 Mais je me suis beaucoup amusée à le faire et j’ai tout de même progressé, alors c’est tout ce qui importe 😉

Tu peux aussi voir cette image là, qui est mon tout premier paysage isométrique.

Bonus : utiliser les symboles pour accélérer la création d’illustrations

Je ne pouvais pas terminer ce tutoriel sans t’en parler… Les symboles, dans Affinity Designer, c’est un truc ultra-puissant !

Alors il te faut aller dans Affichage > Studio > Symboles.

Le panneau “Symboles” apparaît. Maintenant, tu peux sélectionner un élément que tu viens de créer (par exemple dans la vidéo, un sapin) et faire “Créer” dans le panneau “Symboles”. 

Bravo ! Tu as ajouté un symbole ! 😀 Maintenant, cliques sur le sapin dans le panneau symbole et place le là où tu le veux. Tu peux en mettre plusieurs, amuses toi 😉

Et maintenant, si jamais tu veux changer la couleurs ou la forme des sapins (issus du symbole) tu n’as qu’à en sélectionner un et le modifier : tous sont modifiés exactement pareil !

S’il y en a un que tu ne veux pas modifier, tu peux le sélectionner et cliquer sur “Détacher“. Et si tu ne veux plus tous les modifier de la même façon, tu cliques sur “Sync” (pour Synchroniser).

Je t’en reparlerai un peu mieux dans un prochain article 😉

(PS : pour mieux voir, n’hésite pas à mettre la petite vidéo en plein écran ;))

Ce qu’il faut retenir sur la grille isométrique

Nous arrivons à la fin de ce tutoriel où tu as pu voir comment utiliser la grille isométrique et le panneau isométrique d’Affinity Designer.

 


 

Pour rappel :

  • Affichage > Afficher la grille pour voir la grille 😉
  • Affichage > Gestionnaire de grille et d’axes… pour personnaliser la grille et notemment afficher une grille isométrique
  • Cocher “Créer un plan” dans le Gestionnaire de grille et d’axes pour pouvoir avoir le panneau isométrique

Les étapes pour créer un objet en 3D isométrique :

  • Dessiner la base de l’objet avec une forme géométrique avec l’option “Modifier dans le plan” activée, ou alors directement avec la plume.
  • Dupliquer la base avec Ctrl+J, réduire et déplacer au dessus de la base, selon l’épaisseur de l’objet souhaitée.
  • Relier les deux faces en traçant des trapèzes avec la plume (P).
  • Complexifier l’objet en combinant plusieurs objets basiques : déplacer les coins pour qu’ils soient superposés deux à deux, avec l’outil Noeud (A).
  • Ajouter des textures dans le Pixel Persona pour rendre l’objet plus naturel.

Ensuite, on peut créer un symbole (si besoin) pour chaque objet et composer une scène avec les différents objets.

On s’attardera bien à faire des ombres cohérentes avec la lumière apposée sur les différents objets. Soit à l’aide d’une forme vectorielle remplie avec un dégradé (en allant du plus sombre au plus transparent au fur et à mesure qu’on s’éloigne de l’objet), soit directement avec un pinceau texturé.

Et voilà 😀

 


 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il te sera utile ! Comme toujours, n’hésite pas à me faire part de tes remarques dans les commentaires 😉

A très vite !

Et si tu penses que ça peut intéresser tes amis ou ta famille, n'hésite pas à partager !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

4 réponses

  1. Coucou.

    Wow ton tuto est super bien fait. Le résultat est excellent. Je ne suis pas graphiste mais ton blog mérite d’être connu par tous ceux qui se lancent en graphisme ! Tes tutos sont de très grande qualité.

    Bravo pour cet excellent article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hello !

Savais-tu que je t’avais préparé un guide-questionnaire pour t’aider à réaliser ton logo ? Et c’est évidemment gratuit ;)

Ne tarde pas à t’inscrire si tu le veux !