J’apprends le graphisme en m’amusant 
et je tire la langue au monde entier ! 

Vectoriser une image avec Affinity Designer et InkScape en 3 étapes

Tu veux vectoriser une image assez complexe, et tu n’as pas envie d’y passer des jours en le faisant à la main ?

Voici une méthode super simple qui va te faire gagner du temps et de l’argent puisque tu ne passes pas par l’abonnement d’Adobe Illustrator 😉

Et pour m’entraîner sur une oeuvre pertinente en apprenant différentes règles artistiques, j’ai choisi de vectoriser La Joconde !

Vecteurs de Design - Vectoriser une image avec Affinity Designer et InkScape
Vecteurs de Design - Vectoriser une image avec Affinity Designer et InkScape

La qualité de l’image à vectoriser

La vectorisation automatique se fait par des seuillages. Rapidement, cela veut dire que la forme des objets, délimitée par un “chemin”, est définie par la couleurs des pixels qui composent l’image.

Si tu prends un dessin en photo par exemple, il y a de grandes chances pour que la luminosité ne soit pas la même sur toute la feuille.
C’est un peu comme l’effet “vignetage” qu’on trouve sur beaucoup d’applications photo pour smartphone.
Un bord, ou le centre, est souvent plus clair que le reste.
Donc la couleur des pixels du bord ne sera pas la même que celle des pixels du bord opposé de la photographie, alors qu’en réalité tu as bien la même couleur. Du coup, lors de la vectorisation automatique tu n’obtiendra pas un rendu vraiment propre et ressemblant à ton dessin original.

Pour éviter cela, le mieux est de prendre soit une photographie d’objets réels (paysages, animaux, personnes…) ou de scanner les œuvres réalisées sur des supports plats.

Si tu as réalisé des motifs à l’encre de chine par exemple, ou au marqueur, et que tu veux les vectoriser, débrouille-toi pour les scanner 😀

Une fois que tu as l’image scannée, on peut commencer les étapes de la conversion en image vectorielle.

 

 

Etape 1 : Sélectionner différentes parties de l’image dans Affinity Designer

A l’heure où j’écris cet article, il n’est pas possible, à ma connaissance, de vectoriser une image matricielle sur Affinity Designer.

J’utilise donc un logiciel gratuit, Inkscape, pour faire cette étape.
Pourquoi je ne fais pas tout sur Inkscape me dira-tu ? Eh bien c’est simple, je préfère utiliser un logiciel plus ergonomique et optimisé (à mon sens !), sur lequel j’ai déjà mes habitudes.

Je te propose donc d’aller dans Affinity Designer si tu as besoin de préparer des “tranches” de ton image scannée. Typiquement, si tu as plusieurs motifs sur une même feuille, il sera plus efficace de vectoriser un motif par un motif plutôt que l’ensemble directement et de découper après.

Pour la Joconde je n’en ai pas eu besoin, alors je vais te montrer ce que ça donne sur une étude à l’aquarelle que j’avais faite.

Si tu dois découper ton image matricielle, commence donc par l’ouvrir dans Affinity Designer :

  • Fichier > Ouvrir
  • ou alors, tu la copies depuis une application et Fichier > Coller depuis le presse papier

 

Sélectionner un motif dans Pixel Personna

Alors pour sélectionner des pixels, il va falloir se mettre dans Pixel Personna (comme son nom l’indique). C’est les petits carrés (pixels) en haut à gauche à côté du logo d’Affinity Designer (qui représente Designer Personna).

Ensuite, tu peux utiliser :

  • les outils de sélection classique (rectangle, elliptique, colonne ou ligne) avec le raccourcis M,
  • l’outil de sélection à main levée, raccourcis L,
  • ou bien la baguette magique, ou Pinceau de sélection, raccourcis W.

Sélection à la baguette magique sur Affinity Designer

Une fois ton motif sélectionné tu peux voir le contour de la sélection en pointillés. Tu peux te rendre dans Designer Personna pour isoler ton motif.

 

Isoler chaque motif en le collant dans un nouveau calque

Alors, cette étape peut se faire dans Designer ou Pixel Personna, ça n’a pas d’importance.

Quand ta sélection est en surbrillance tu fais tout simplement un copier-coller (Ctrl+C puis Ctrl+V). Affinity te crée un nouveau calque qui ne contient que ta sélection de pixels.

Ensuite, tu :

  • désélectionne tout avec Ctrl+D,
  • reviens sur le calque de ton image de base (sinon tu vas faire une sélection sur le dernier calque sélectionné, c’est à dire celui qui ne contient que ta première sélection, et ta nouvelle sélection ne contiendra en toute logique aucun pixel).

Puis tu fais une nouvelle sélection autour d’un autre motif et ainsi de suite pour tous tes motifs.

 

Exporter les tranches dans Export Personna

Pour exporter, c’est à dire enregistrer les différentes sélections dans un format donné, il faudra bien évidemment se rendre dans le Export Personna, juste à droite du Pixel Personna.

Créer une tranche sur Affinity Designer

Créer une tranche sur Affinity Designer

Exporter les tranches sur Affinity Designer

Exporter les tranches sur Affinity Designer

Une fleur enfant à l'aquarelle isolée sur Affinity Designer

Une fleur enfant à l’aquarelle isolée sur Affinity Designer

 

  • Aller dans l’onglet Calques tout à droite, à mi-hauteur.
  • Sélectionner tous les calques contenant chacun un motif.
  • Cliquer sur Créer une tranche (en bas à droite de la fenêtre Calques) : on obtient alors autant de tranches qu’on avait sélectionné de calques.
  • Aller dans l’onglet Tranches (à côté de l’onglet Calques) et cocher les tranches qu’on veut isoler (décocher les autres !)
  • Régler les paramètres dans la fenêtre Options d’exportation en sélectionnant bien du PNG pour le format du fichier (et pas de JPEG !).
  • Cliquer sur Exporter les tranches (X) : ici, X correspond au nombre de tranches sélectionnées.
  • Choisir le dossier où enregistrer les tranches et valider.

Pour finir, tu peux aller vérifier dans le dossier que tu as bien tes motifs individualisés. Maintenant, direction InkScape 😉

 

 

Etape 1 : Sélectionner différentes parties de l’image dans Affinity Designer

A l’heure où j’écris cet article, il n’est pas possible, à ma connaissance, de vectoriser une image matricielle sur Affinity Designer.

J’utilise donc un logiciel gratuit, Inkscape, pour faire cette étape.
Pourquoi je ne fais pas tout sur Inkscape me dira-tu ? Eh bien c’est simple, je préfère utiliser un logiciel plus ergonomique et optimisé (à mon sens !), sur lequel j’ai déjà mes habitudes.

Je te propose donc d’aller dans Affinity Designer si tu as besoin de préparer des “tranches” de ton image scannée. Typiquement, si tu as plusieurs motifs sur une même feuille, il sera plus efficace de vectoriser un motif par un motif plutôt que l’ensemble directement et de découper après.

Pour la Joconde je n’en ai pas eu besoin, alors je vais te montrer ce que ça donne sur une étude à l’aquarelle que j’avais faite.

Si tu dois découper ton image matricielle, commence donc par l’ouvrir dans Affinity Designer :

  • Fichier > Ouvrir
  • ou alors, tu la copies depuis une application et Fichier > Coller depuis le presse papier

 

Sélectionner un motif dans Pixel Personna

Alors pour sélectionner des pixels, il va falloir se mettre dans Pixel Personna (comme son nom l’indique). C’est les petits carrés (pixels) en haut à gauche à côté du logo d’Affinity Designer (qui représente Designer Personna).

Ensuite, tu peux utiliser :

  • les outils de sélection classique (rectangle, elliptique, colonne ou ligne) avec le raccourcis M,
  • l’outil de sélection à main levée, raccourcis L,
  • ou bien la baguette magique, ou Pinceau de sélection, raccourcis W.

Sélection à la baguette magique sur Affinity Designer

Une fois ton motif sélectionné tu peux voir le contour de la sélection en pointillés. Tu peux te rendre dans Designer Personna pour isoler ton motif.

Isoler chaque motif en le collant dans un nouveau calque

Alors, cette étape peut se faire dans Designer ou Pixel Personna, ça n’a pas d’importance.

Quand ta sélection est en surbrillance tu fais tout simplement un copier-coller (Ctrl+C puis Ctrl+V). Affinity te crée un nouveau calque qui ne contient que ta sélection de pixels.

Ensuite, tu :

  • désélectionne tout avec Ctrl+D,
  • reviens sur le calque de ton image de base (sinon tu vas faire une sélection sur le dernier calque sélectionné, c’est à dire celui qui ne contient que ta première sélection, et ta nouvelle sélection ne contiendra en toute logique aucun pixel).

Puis tu fais une nouvelle sélection autour d’un autre motif et ainsi de suite pour tous tes motifs.

Exporter les tranches dans Export Personna

Pour exporter, c’est à dire enregistrer les différentes sélections dans un format donné, il faudra bien évidemment se rendre dans le Export Personna, juste à droite du Pixel Personna.

Créer une tranche sur Affinity Designer

Créer une tranche sur Affinity Designer

Exporter les tranches sur Affinity Designer

Exporter les tranches sur Affinity Designer

Une fleur enfant à l'aquarelle isolée sur Affinity Designer

Une fleur enfant à l’aquarelle isolée sur Affinity Designer

 

  • Aller dans l’onglet Calques tout à droite, à mi-hauteur.
  • Sélectionner tous les calques contenant chacun un motif.
  • Cliquer sur Créer une tranche (en bas à droite de la fenêtre Calques) : on obtient alors autant de tranches qu’on avait sélectionné de calques.
  • Aller dans l’onglet Tranches (à côté de l’onglet Calques) et cocher les tranches qu’on veut isoler (décocher les autres !)
  • Régler les paramètres dans la fenêtre Options d’exportation en sélectionnant bien du PNG pour le format du fichier (et pas de JPEG !).
  • Cliquer sur Exporter les tranches (X) : ici, X correspond au nombre de tranches sélectionnées.
  • Choisir le dossier où enregistrer les tranches et valider.

Pour finir, tu peux aller vérifier dans le dossier que tu as bien tes motifs individualisés. Maintenant, direction InkScape 😉

 

Etape 2 : Conversion de l’image matricielle en image vectorielle avec InkScape

Voilà, tu as ouvert InkScape, maintenant il te faut ouvrir tes images.
Tu peux les ouvrir toutes en même temps avec Fichier > Importer en sélectionnant les images que tu souhaites vectoriser. Par contre, tu ne peux manipuler qu’une image à la fois.

InkScape : Import d'une image matricielle

 

Sélectionne l’image que tu veux vectoriser.

Même si tu n’en as ouvert qu’une, ça ne sélectionne pas automatiquement et du coup tu vas te retrouver avec un aperçu vide… J’en ai fait l’expérience 2 fois… il m’en faudra bien une troisième pour m’en souvenir !

Puis, tu peux la vectoriser en allant dans Chemin > Vectoriser un objet matriciel (Maj+Alt+B).

InkScape : Chemin > Vectoriser un objet matriciel

 

Vectoriser une image matricielle (Maj+Alt+B)

La fenêtre de vectorisation s’est donc ouverte, nous allons procéder aux réglages avant la conversion en SVG :

Penses à cocher “Aperçu en direct” pour comprendre visuellement ce que tu fais 😉

  • Choisir Passes Multiples > Couleurs
  • Cocher “Adoucir”, “Empiler les passes” et “Retirer l’arrière-plan”

Choisir le nombre de passes en fonction du réalisme désiré. Chaque “chemin” correspond à un objet vectoriel d’une seule couleur. La couleur choisie est une moyenne des couleurs des pixels sélectionnés par le seuillage. Voici quelques exemples avec 2, 10, 20 et 30 passes :

InkScape : Vectoriser une image avec 2 passes

InkScape : Vectoriser une image avec 10 passes

InkScape : Vectoriser une image avec 20 passes

InkScape : Vectoriser une image avec 30 passes

Une fois que les réglages te conviennent, valide et ferme la fenêtre de vectorisation.

La vectorisation est presque instantanée et ne ferme pas la fenêtre de réglages, contrairement à ce que j’aurais imaginé.

Enregistrer

Rien de bien compliqué ici, tu vas dans Fichier > Enregistrer sous… et ça enregistre directement en format vectoriel natif : le SVG.

Tu peux maintenant fermer InkScape et retourner sur Affinity Designer pour la suite 😉

Limitation d’Inkscape

J’ai vectorisé une aquarelle en 256 couleurs, eh bien si ça dépasse 3 millions de nœuds ça commence à vraiment prendre du temps ! :p Il faut le lancer puis aller faire autre chose, en espérant que ça ne bug pas.

Pour une centaine de millions de nœuds, ça m’a pris une dizaine de minutes, et sans planter ! Le fichier faisait à l’origine 2,69 Mo et fait après vectorisation 220 Mo.

Mais bon, tu ne vas pas t’amuser à vectoriser des images en 256 couleurs tous les jours. Je pense que comme moi tu va tester une fois, et puis après tu le gardera pour des projets spécifiques, comme pour de l’impression très grand format.

 

Etape 3 : Editer l’image vectorielle avec Affinity Designer and have fun !

L’étape d’édition n’est pas obligatoire, mais elle permet d’améliorer le rendu. Tu peux par exemple retravailler certains Noeuds pour obtenir des formes plus cohérentes avec le sujet de l’image. Mais tu peux aussi retravailler pour t’approprier l’image et apprendre en t’amusant 😉

Alors pour la petite histoire, j’ai commencé à vectoriser la Joconde à la main.

Donc pour faire ça, il faut vraiment essayer d’analyser les variations de teinte et de lumière que le peintre a utilisé. C’est donc un très bon exercice d’étude de maître !

Mais ça prend beauuuuuucoup de temps. Pour te dire, vectoriser seulement le visage et la poitrine a dû me prendre un peu moins de 3h. Donc quand j’ai réalisé le temps que ça allait me prendre de tout vectoriser, je me suis dit que je n’allais pas assez rentabiliser mon temps en terme d’apprentissages.

Donc j’ai vectorisé avec InkScape et mixé les deux. Et je me suis beaucoup amusée à faire le résultat coloré que tu peux voir ci-dessous !

En même temps, ça m’a fait travailler quelques fonctions sur Affinity Designer que je n’avais pas encore utilisées, et j’ai essayé de mettre en pratique la théorie des couleurs.
Ma version n’est toujours pas parfaite, mais j’ai progressé tout de même alors c’est une bonne expérience. Qu’en penses-tu ?

Ce qu’il faut retenir pour vectoriser une image avec Affinity Designer

Comme d’habitude, voici un résumé pour ne rien oublier 😉

  • Prendre une photographie d’une scène en 3D ou scanner une oeuvre sur support plat
  • Etape 1 (facultative) : isoler les motifs sur Affinity Designer en
    • sélectionnant un premier motif (outil sélection en forme, main levée ou pinceau de sélection) dans Pixel Personna
    • Copier-coller la sélection : un nouveau calque est créé avec seulement la sélection
    • Exporter les tranches dans Export Personna
  • Etape 2 : vectoriser l’image dans InkScape
    • Ouvrir l’image et la sélectionner
    • “Chemin > Vectoriser un objet matriciel” et cocher “Passes multiples > Couleurs” (si l’image est en couleur évidemment !)
    • Choisir le nombre de “passes” et valider
    • Sauvegarder
  • Etape 3 (facultative) : éditer sur Affinity Designer pour améliorer le rendu ou juste pour apprendre en s’amusant 😉

Voilà voilà, nous arrivons à la fin de ce tutoriel qui te permets de convertir une image matricielle (et même des motifs peints à la main !) en image(s) vectorielle(s).

Mais au fait, pourquoi vectoriser une image matricielle ?

J’espère qu’il pourra t’être utile et, comme d’habitude, si tu as des remarques ou des questions, n’hésite pas à m’en faire part dans les commentaires.

4 réponses

  1. Tu as changé le design de ton site, ou c’est moi qui bug?
    Il est vraiment propre et tip-top, il accroche l’oeil comme il faut, il dégage une “âme” enfin il y a truc qui me fait l’aimer sans que je sache quoi exactement 😉
    (il y a juste le fait que ce soit en deux colonnes et qu’il faut sans cesse jouer avec la molette de la souris qui me gêne un peu ;-))

    1. Ahah ! Effectivement il a changé, et pas qu’un peu ! Merci beaucoup pour ce retour, vu le temps que j’y ai passé et l’importance que ça a à mes yeux c’est un superbe cadeau que tu me fais 😀
      Et merci pour ton retour sur les deux colonnes. Je les ai faites pour faciliter la lecture, mais si en fait c’est pire je vais les enlever (surtout que j’ai encore un peu galéré pour les mettre xD)
      MERCI !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Hello !

Savais-tu que je t’avais préparé un guide-questionnaire pour t’aider à réaliser ton logo ? Et c’est évidemment gratuit ;)

Ne tarde pas à t’inscrire si tu le veux !